Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

libre MAX

mercredi 27 juin 2007

Le Portugal sauvage.

On est en Algarve dans la partie beaucoup moins touristique, les plages sont magnifiques, les touristes sont sur certaine plage rare. On vient de passer une nuit au bord d'une plage immense et désertique. On aurait jamais cru trouver encore cela en Europe. La côte du côté atlantique du Portugal est vraiment superbe avec ces falaises, et ces immenses plages. Cette région est une réserve naturelle et donc préservée, pas de tours hideuses, pas de grue, pas de restaurant attrape touriste, la nature à l'état brut. Seule les surfeurs et leurs shops sont là et quelques mobilhomes. C'est pour cela qu'il est plus difficile de trouver une connection Internet et donc que la mise à jours du blog a un peu duré.

On a aussi passé 5 jours sur la plage "Boca Do Rio" qui se trouve près de Portimao(voir notre carte d'itinéraire) où seul les mobys sont rois. Imaginez prendre le petit déjeuner à quelque mètre de la plage avec vue sur la méditerranée......

Bref on est tous les jours à la plage et c'est vraiment farniente.

Et pour vous récompenser d'avoir lu notre blog, voici notre premier "vidéo podcast".


flèche Haut de page

Sagres - Klippe, Strand, Wäue u Wind

Ce billet je vais l'écrire en bernois, sorry pour ceux qui ne le comprennent pas, je peux vous consoler avec les photos qui parlent d'eux mêmes...)

So itz gits mau e Post uf bärndütsch. Süsch isch ja mini Muettersprach hie nie verträtte. Usserdäm isch dr Loris flissig am bärndütsch u (vorauem) franz lehre. I muess mir scho rächt Müeh gä, so hüfig, dass es geit dütsch ds rede. Das isch nid immer so eifach, denn dr Michou isch ja nid so ne Hirsch im bärndütsch, de chumi immer wieder uf ds Franz zrügg. Es isch scho so wit, dass der Loris Sache versteit, wo dr Michou scho nüm mitchunnt. Aber ds meischte wo dr Lorisbooz uselat isch scho franz. Är seid mängisch ganz luschtigi Sache, zum Bispiu "Efedon" für Telefon und "tul" für cool, und wenn er wott frage ob är öppis darf, seid är "tu peux?" (anstatt "je peux?").

I wett aber hie vorauem no chli vo üsere Reis verzeue. Mir hei vorere Wuche per Zuefau e Troumstrand entdeckt, fasch ke Touris, vo üsem Moby chame diräkt i ds Meer gumpe (nei, i übertribe fasch nid...), es git dert nur Sunne, Sand u Meer. Mir si dert 5 Nächt blibe u si einisch mit de Velo go ichoufe. Süsch si mir go loufe u hei üs fasch immer ir nächi vom Strand ufghaute. Mir hei ono es paar nätti Lüt troffe, wo e chline Bueb hei im Auter vom Loris. Die zwe heis sehr guet zäme gha u hei gsandelet vom Morge bis am Abe. Mir hei a zwene Tag Deufine gseh. Es si öppe 20 gsi, wo mitenang gschwumme si. Mängisch si sie sogar ufgumpet oder me het vo mehrerne mitenang d' Rüggeflosse gseh.

Mir si geschter abgfahre u si itz bi Sagres imene Camping. Dä Post schribi vom Cabo de São Vicente, em weschtlechschte Punkt vom Kontinänt Europa. Vor üs geits öppe 80 Meter i Töiffi, u när gseht me dr Atlantik. Es windet sehr starch u uf jedere Wäue hets e Schumchrone. Hie isch ds Paradies vo de Surfer u a jedere Egge hets e Surfshop oder e Surfschueu.

Leider gits hie am ändi vo der Wäut ke Wifi Internet Aschluss, wägedäm weiss i o nid, wenn i dä Post cha uf üse Blog tue...

Mir wette o e Videopost mau mache, mir hätte ämu scho Materiau. Mir müesse aber e guete Internetaschluss mau ha um das ufedslade u ds teschte.

So das wäre d News vo üs, i hoffe, dass dä Schwizerdütsch Post bewürkt, dass d Schwizer e chli me Kommentare abgäbe. Es würd üs ämu

flèche Haut de page

jeudi 14 juin 2007

En direction du Portugal

Nous avons vu que vous êtes déjà nombreux a vous avoir abonné à notre blog. Pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, c'est très simple: vous allez sur notre blog, en haut à gauche vous entrez votre adresse e-mail et cliquez sur abonnez-vous. Ainsi vous recevrez chaque fois que nous ajoutons un nouveau billet un e-mail avec le titre et le lien du nouveau billet.

Puisque je vous parle du blog et pour les novices, quelqu'un m'a demandé comment ajouter des commentaires. En dessous du titre de chaque billet vous pouvez voir "commentaires" et un chiffre devant, qui vous dis combien de commentaire sont déjà mis. Si vous voulez ajouter un commentaire, cliquez simplement dessus...

J'écris ces quelques lignes pendant que Michaël est au volant. Il fait pas beau du tout, c'est un peu la tempête. Et puisque nous suivons le beau temps nous partons d'ici (prés de Càceres) vers Évora au Portugal. Nous irons sans doute chercher un fonero: pour pouvoir surfer voir la météo, chercher un dictionnaire online pour le portugais - je ne sais même plus comment dire bonjour!, on mettra ce billet sur le blog et rajouterons les dernières photos.

Urusla et Felix sont parti ce matin vers Madrid, pour rentrer à la maison, nous leurs souhaitons bon voyage, cela nous a fait très plaisir de passer deux semaines de vacances super avec eux. Finalement cela me fais un peu bizarre, car nous avons passé que 4 jours en moby juste entre nous.

Bisous
Therese

N.B. Nous avons rajouté de nouveaux photos de Càceres, de notre emplacement, de la visite de la piscine etc., pour les voir, cliquez dans le menu à gauche.

flèche Haut de page

mercredi 13 juin 2007

Impressions de Ursula et Felix

(Billet rédigé par Ursula et Felix)

Impressions de Ursula
 
Nous nous réjouissons de faire du camping sauvage dans la Sierra, dans les forets et sur des Miradors. C'est la vie en grande famille, c'est à dire avec 3 générations. Cela nous fait grand plaisir de découvrir avec notre petit fils Loris, les  beautés de la  nature en Espagne en faisant des longues promenades, Loris avec sa petite poussette ou alors sur le dos de papa. Il faut dire notre horaire n'est pas toujours standard et il faut des fois un peu de flexibilité.

Pour trouver la place idéal pour notre emplacement avec le mobilhome plus notre caravane, le "Tabi" et notre voiture, il faut quelque fois de la patience. Ce qui est d'ailleurs pas si facile quand tout le monde a faim et Felix rêve d'une bonne grillade, Michaël d'une station WIFI et Loris veut encore jouer à la balle ou dormir avant le souper comme par exemple hier soir. Hélas, arrivé à Caceres sur un parking avec une  station de service pour mobilhomes tôt dans l'après midi, nous croyons avoir trouvé la place pour le sightseeing de Caceres et de rester la nuit. Malchance,  le parking était privé et ne sont pas accepté des caravanes tandis que les mobilhomes oui. En retournant de notre visite en ville, la police nous chassait poliment et nous expliquait que le parking appartenait  au  propriétaire du camping local. La recommandation de la police : allez sur la place de la foire. La place était vraiment pas de notre goût. Alors il fallait continuer à chercher. Finalement Michaël et Therese ont trouvé la place idéale sur une colline dans la Sierra derrière Caceres, avec vue sur la Sierra et un petit lac. Wouw... c'est vraiment superbe. Enfin la grillade a eu lieu à la mode espagnole à 22 heure sous le ciel claire, la lune, les étoiles et un vent fort mais pas trop frais.

Ici c'est aussi la place où je tape mes impressions pour mettre sur le bloc des Bolands. C'est un endroit excellent et stimulant pour ça. Nous, Felix et moi remercions Michaël, Therese et Loris pour les bonnes jours de vacances que nous pouvons jouir avec eux  - c'est bien et très agréable de voyager en commun et aussi pour le camping sauvage.

Impressions de Félix

Pendant que Ursula écrit son lettre de la Sierra, je m'occupe de rien. Les chaises de camping des Bolands sont tellement confortable - et eux ils sont partis pour un tour de vélo - que je ne peux pas résister de prendre une petite siesta. Ici nous sommes bien dans la nature mais aussi près de la ville de Caceres (dix minutes par voiture) avec son très beau centre historique et son ambiance latine. Grâce à l'expulsion de la place de services pour mobilhomes "prohibido para caravanes" nous avons trouvé un site 1ère classe et encore gratuit. Comme nous avons un petit panneau solaire sur le toit de notre wigouam, nous avons toujours assez de courant pour la lumière et la pompe électrique de notre lavabo sans être branché à une prise électrique sur un camping. Nous avons besoin de environs 10 litres d'eau par jour étant en place sauvage, tandis que c'est agréable de se rendre de temps en temps dans la civilisation (c'est à dire sous une douche).

flèche Haut de page

dimanche 10 juin 2007

En vrac

Impressions en vrac :

- Le billet précédent n'avait pas été écrit par Michaël mais par Therese. J'arrive plus à modifier. Tant pis.

- Le GPS est devenu un outil qui nous plaît beaucoup car cela permet au conducteur de se débrouiller seul pour trouver le chemin. L'autre personne peut pendant ce temps s'occuper de Loris, lire ou manger. J'ai rajouté dans le GPS les stations d'essence avec du LPG ce qui nous permet de remplir notre bonbonne de gaz ainsi que les routeurs Wifi FON ce qui nous permet de surfer gratos. Bref le GPS est un super outil pour voyager mais la carte papier reste indispensable car elle permet d'avoir une vue générale de la région ou du pays. Le problème de notre GPS Tomtom 910 est qu'il a toujours beaucoup de mal à trouver les satellites dès qu'on circule en ville. A déconseiller donc pour visiter une ville.

- L'Espagne moins touristique donc hors des plages bondées est vraiment un pays plein de beaux paysages. Se balader en mobilhome à travers les campagnes espagnoles est vraiment un réel plaisir surtout en cette période de l'année où tout est encore très vert, et la campagne est remplie de fleurs aux mille couleurs. On a traversé la région de "Navarra", Castillia Y Léon, deux régions faites d'immenses plaines entrecoupées de petites montagnes qui une fois au sommet nous permettent d'avoir des vues infinies. On est pas déçu du décor de notre voyage. On s'est d'abord posé dans la région désertique "Las Bardenas Reales", ensuite dans le "Cañon del Rio Lobos" près de "El Burgo de Osmo" et on est pour l'instant dans un camping à "El Cabaco" dans la "Sierra de la Peña Francia". Que des endroits que je vous recommande.

- Notre moby nous permet d'être autonome pendant quelques jours: deux batteries, une bonbonne de gaz (pour le frigo et les becs de gaz) de 21 litres et un réservoir d'eau de 100 litres. Mais ce qui nous limite dans notre autonomie, c'est l'eau, 100 litres pour 3 personnes, pour se laver, faire la vaisselle, .... on doit faire attention et on peut oublier la douche tout les jours.

- Etant donné qu'on a pas Internet tout le temps, il nous est évidement pas possible de poster nos billets, ni de répondre à nos mails instantanément, notez donc qu'il y a toujours un décalage entre l'écriture et la publication.

- N'hésitez jamais à nous proposer des sujets pour nos billets ou à nous poser des questions.

- Merci à Isabelles, Kiki, Sabine, Raj, Enca, Gaëlle, Tamara, Adi, docteurman (qui est-ce?) pour vos commentaires, cela fait très plaisir et nous motive de savoir que notre blog est lu et apprécié, on en redemande! Le mieux est de mettre un commentaire sur notre blog plutôt que de nous envoyer un Email, sauf si c'est vraiment personnel.

- Comme toujours vous pouvez consulter notre carte d'itinéraire et les nouvelles photos.

Billet rédigé avec la collaboration de Therese.

flèche Haut de page

dimanche 3 juin 2007

Emplacement de rêve.

En essayant de trouver l
e beau temps et la calor, nous avons roulé vers le sud. Quelque part sur une plaine près d'un parc naturel nous avons trouvé un emplacement de rêve. Nous étions tout seule, nous nous sommes cru à la fin du monde.



Je dis bien, nous nous sommes cru. Ce que nous savions pas, c'est que cette crête avec une vue exceptionnelle allait devenir LE point de rencontre des espagnoles en Mobilhome. Ce que nous comprenions pas, est que tout le monde se mettait l'un à côté de l'autre, avec une distance de maximum 50 cm. C'était genre camping bondé, sauf que c'était gratuit!


Ce qui est intéressant, est que la policia n'est pas venu nous embêter, ni les 15 autres mobilhomes. Donc je conclus qu'en Espagne les mobilhomes sont les bienvenues ou en tout cas bien tolérés.

Nous avons rencontré mes parents avec leur Caravane "Mr. Bean" il y a deux jours et nous faisons un peu de chemin et de vacances ensemble.

Aujourd'hui le temps s'est amélioré et nous partons en direction de Salamanca.

flèche Haut de page