Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

libre MAX

dimanche 19 août 2007

Nos dernières aventures.

Cela fait bien trop longtemps que ce blog n'a plus été alimenté. Voici donc un billet de nos dernières aventures.


Luzern, samedi 4 août 2007.

Cette journée restera à jamais gravé comme le jour du mariage de Belinda et Dave. Mariage non conventionnel. Pas d'église, pas de robe blanche pour la mariée, pas de dîner somptueux. Mais plutôt, une célébration et un baptême de Lou leur fils sur un bateau naviguant sur le lac de Luzern. Célébration par un prêtre catholique non reconnu par l'Eglise, discours des témoins, du parrain et de la marraine, band improvisé par leurs amis, Prosceco avec pain saucisse et moutarde avec comme décor les rives du lac des quatre vallées. Ensuite direction le Seebar pour continuer la journée. Piscine atypique ancien alimentée par l'eau douce du lac, également bar, tout en bois avec un étage qui permet d'avoir une vue sur la ville et son lac. La suite se terminera dans une discothèque mais j'ai pas suivi le mouvement étant le babysitter pour cette occasion.


Mercury, lundi 6 août 2007.

Arrivé chez mon oncle, ma tante et ma cousine près d'Albertville. On y a passé 5 jours tranquilles, on a revu Krystel, Olivier Milo et Nina. Loris, c'est bien amusé à courir toute la journée dans les jupons de sa petite cousine. Au menu de cette petite semaine : visite de l'atelier d'ébénisterie de mon oncle, promenade dans les alentours, re-découverte d'Albertville et de ses magasins bio, soirée lecture, soirée Arte. Mais aussi accord avec mon employeur pour le commencement d'un projet pour lequel je réfléchis depuis quelques mois. Projet de développement d'un site internet concernant le sport qui je l'espère me permettra d'en vivre un jour(où du moins en partie).


Pont-Breuil, dimanche 12 août 2007.

Pont Breuil est le dernier hameau de la vallée Valsavarenche dans le val d'Aoste en Italie. On y a trouvé une superbe place tout au bout d'un camping avec vue sur les montagnes. On y est resté 5 jours; on a beaucoup aimé; on a évidemment fait quelques promenades; on a bien mangé; Loris a trouvé une superbe pelouse pour pratiquer le football tout cela à 2000 mètre d'altitude. On serait bien resté là plus longtemps mais le froid et les nuages ont fini par nous faire redescendre dans la vallée. Vraiment à conseiller pour les amateurs de rando et de campings en montagne.


Lazise, vendredi 17 août 2007.

Lazise se situe le long du lac de Garde. Superbe petite ville bien préservée mais hyper touristique. On y a trouvé un campings à l'opposé du précédent. Immense, bondé, peuplé d'allemands et de hollandais, avec accès direct au lac, gigantesque piscine avec toboggans, show en soirée, restaurant, épicerie etc..... Bon je voulais au moins aller une fois dans ce type de camping. Je suis maintenant convaincu que c'est pas mon style. Le pire est vraiment d'être entassé comme du bétail. Le paradoxe, c'est que c'est le camping le plus cher de nos vacances. Mais finalement libre à nous d'aller où mauvais nous semble.

flèche Haut de page

samedi 28 juillet 2007

Petit trip en Suisse

Après que Adi et Nicole soient parti au Kenya pour leur voyage de noce, nous trois sommes repartis pour un voyage...en Suisse. D'accord, ce n'est peut-être pas aussi original, mais en moby il y a moyen de visiter des coins sympas. Moi en tant que Suissesse ne vivant plus en Suisse depuis 12 ans, je ne connais plus vraiment mon pays d'origine. Je voulais aussi faire visiter mon pays à mon cher mari. Je désirais surtout aller dans des coins où nous sommes jamais aller ensemble.

Nous avons donc pris la direction de l'est et avons traversé le Sustenpass(un très beau col) pour arriver dans le canton des Grisons (c'est le plus grand Canton en superficie de la Suisse et il est entre autre connu pour ces stations de ski comme Davos, Sankt Moritz et Klosters). On parle en plus du Suisse allemand le romanche qui est je dirais un mélange entre l'italien, le latin et le français. Nous nous sommes arrêtés dans un camping à Disentis assez full mais sympa surtout pour Loris, qui pouvait s'amuser sur une pleine de jeu "robinson".

Le jour suivant nous avons pris la direction de la vallée Luminazia. Nous avons roulé sur une route qui devenait de plus en plus petite et où à la fin nous aurions plus pu croiser une autre voiture. Au bout de la vallée, nous nous sommes garés entre un torrent, des montagnes et des chèvres. Nous avons grimpé sur une montagne et vu une marmotte qui sifflait pour avertir ses camarades quand on s'approchait. Loris qui est normalement un grand marcheur ne voulait pas redescendre et il nous a dit qu'il voulait bien rester avec les cochons en haut. Arrivé au moby, nous avons acheté du fromage de chèvre auprès du berger et sommes resté pour la nuit dans cette magnifique vallée. Pendant la nuit nous avons eu un peu peur d'être emporté par le torrent, car il y a eu des gros orages pendant toute la nuit.

La journée suivante, nous sommes allés dans les gorges de Viamala, là Loris voulait bien marcher. Le soir, il était tellement fatigué qu'il s'est endormi sur les genoux de son papa. Nous avons dormi sur une place de village à Zillis qui était très tranquille la nuit, mais le matin c'est devenu le parking des cars de touristes allemands, belges et hollandais. Nous nous sommes donc enfuis pour des endroits plus insolites!

Nous avons pris la direction du sud et avons traversé encore une fois des montagnes par le tunnel de San Bernardino. Nous sommes arrivés l'après-midi à Locarno au Tessin, qui est le canton italophone. Nous avons d'abord fait une promenade en vélo le long du lac et puis nous avons pris la douche dans la piscine plein air au bord du lago Maggiore.

Hier nous sommes parti à la découverte de la vallée de la Maggia et puis de la vallée de Bavione. Nous avons encore une fois emprunté des routes pas possibles, je ne suis pas sur que d'autres mobyistes ont déjà réussi à aller si loin. Même nous, nous devions faire un moment demi-tour parce qu'on nous a conseillé de retourner. Nous sommes donc redescendu jusqu'à une petite place repérée en montant encore une fois entre montagne, ciel et torrent (cette fois-ci un peu plus loin du torrent). Je ne pense pas que nous avons déjà eu une place aussi calme, et ce matin il fait très beau.

Nous allons sans doute un peu retourner vers le nord et soit je vais voir mes copines éparpillées en Suisse ou alors nous allons encore voir la partie francophone et la région des lacs. On verra...


Liebs Grüessli

Therese

flèche Haut de page

lundi 16 juillet 2007

Le mariage de Nicole et Adrian.

Vidéo podcast réalisé au mariage de Adrian et Nicole à Uebeschi.



Il y a une coupure à la fin de la vidéo car le maman de Nicole nous a demandé si le musicien pouvait jouer à nouveau de la musique. Cette vidéo a été réalisé sans aucun test au préalable, on est malheureusement un peu dans l'ombre au début.
Le mariage était super avec notamment feux d'artifice, spectacle de flamenco,de tango et montage dia humoristique.

Un bien beau mariage. J'ai malheureusement oublié(si, si) d'embrasser la mariée sur la bouche -:). L'explication dans ce billet.

flèche Haut de page

mardi 10 juillet 2007

5 pays en 5 jours.

Nous sommes ici à la dernière étape de la première partie de notre voyage; et cela si on découpe notre voyage en trois parties : avant la Suisse(1), pendant la Suisse(2), après la Suisse.

On est dans un petit village sur une aire de service entre Valence et Lyon en France. Demain, on sera à Belp en Suisse chez les parents de Therese. On vient de faire en quatre jours 1800 kilomètres entre la côte portugaise et ce village de la Drôme. La première étape fut près de Madrid où on a dormi dans un camping gigantesque, plusieurs millier de places. Je l'ai appelé la foire aux bestiaux vu le nombre de places. Étrangement le camping était sympa sous les arbres avec une belle piscine et évidemment un "supermercado" où on a pu faire nos courses. C'est juste qu'on se demande comment les gens de Madrid peuvent s'entasser dans un campings qui ressemble plus à une ville de caravanes qu'à un camping à la campagne.

La deuxième étape nous a mené dans les Pyrénées encore dans un camping. Cette fois-çi il se trouvait le long de la national qui mène à Andorre. Très chouette camping avec piscine à un détail près qui n'était pas mentionné dans le guide, le bruit de cette route est infernal. Normal, il y a des millions d'espagnoles qui passent par cette route chaque année pour faire leur emplette à Andorre.

La troisième étape nous mena à Gruissan près de Narbonne où l'on retrouva une centaines de mobyistes Français faisant étape avant l'Espagne et sans doute la Costa Brava.

Inutile de vous dire que cette quatrième étape dans ce petit village le long du Rhône nous plaît énormément pour sont calme. Et pourquoi ce retour si pressé vers la Suisse? Suite au prochain épisode......

flèche Haut de page

mercredi 4 juillet 2007

Les mobys et leurs habitants

Cela fait quelque temps que Michaël et moi sont en compagnie d'autres mobilhomes et nous avons fait quelques observations que nous aimerons vous exposer.

Notre première vrai rencontre avec les mobyistes, comme nous avons pris l'habitude de les appeler depuis peu, c'était en Espagne près de Valtierra. Nous avons pu remarqué que les mobyistes espagnols aiment vraiment le contact très proche (de moins de 2 mètres) avec les autres mobyistes. Nous nous trouvons d'ailleurs pour l'instant à côté d'un espagnol. Ce qui est bien c'est qu'ils se sont garés assez loin (1,5 mètre) pour que nous puissions encore ouvrir la porte de notre moby...

Une deuxième catégorie, très importante de mobyistes sont les allemands. Ils font beaucoup baisser la moyenne d'âge des habitants de mobilhomes. La moyenne sans les allemands est autour de 60 ans. Si on prend que les allemands la moyenne est plus ou moins à 30 ans. Ce qui est typique pour eux c'est les mobilhomes fait maison et / ou d'un certain âge. On les reconnaît souvent à leurs couleurs hors du commun: vers militaire, jaune fluo ou encore plein de couleurs, genre tagé. Bizarrement nous les avons que vu en Algarve; je ne sais pas où ils vont entre l'Algarve et l'Allemagne.

Avant que je passe la parole (ou plutôt le clavier) à Michaël, j'aimerais encore vous dire que nous belgo-suisse, dans la tranche d'âge 30 - 35 ans, nous n'allons vraiment dans aucune catégorie. Nous avons essayé mais il y a tellement peu de suisse et de belge en route dans des moby que nous nous sentons assez unique...-)

Michaël :

Quelques précisions sur les mobysites indépendamment de leur nationalité. Un mobyiste cherche en générale un autre mobyiste pour passer la nuit, cela réchauffe et surtout permet de dormir en sécurité en se disant que les malheurs n'arrivent qu'aux autres. Un mobyiste cherche en générale à entamer la conversation avec son voisin pour faire la causette.

Les Français est la caste de mobyiste majoritaire. Ils sont toujours pensionné; ils ont donc du temps à perdre et aussi de l'argent pour sécurisé leur mobi(anti-vol, cadenas, détecteur de gaz, second anti-vol). Ils ne parlent que français, parle beaucoup et écoute très peu, vu que la plupart du temps ils ne comprennent rien. Ils aiment évidemment se grouper entre eux pour faire la causette.

Les Portugais sont toujours très sympa, discret, parlent plusieurs langues(anglais, français en plus du portugais) et font toujours du moby au Portugal. Leur Mecque est évidemment Porto-Covo où ils se massent par centaine on sait pas trop pourquoi. Juste qu'ils peuvent avoir de l'eau, déverser leur toilette chimique et leur eaux usées gratuitement, lieu exceptionnelle au Portugal.

Les anglais sont souvent originales avec leur moby. A la "Praia Boca do Rio", ils se sont amené un matin avec un bus d'écolier et une ambulance transformé, c'était leur moby; ils avaient sans doute roulé toute la nuit depuis la France après avoir pris un bateau pour traverser la manche.

Bisous de nous deux,
Michaël et Therese

P.S. Für die Schweizer unter Euch: wir kommen schon seeehr blad nach Bern. Wir kommen so um den 10. Juli und bleiben so 3 bis vier Wochen. Wir reisen sicher auch ein paar Tage in der Schweiz herum mit unserem Camper. Wir würden uns freuen, wenn wir zusammen etwas unternehmen könnten. Ich rufe euch dann an, sobald ich in der Schweiz bin, um zu schauen, wer denn überhaupt Zeit hat mit mir (uns) was abzumachen. So wisst ihr schon mal, wann wir da sind.

flèche Haut de page

mardi 3 juillet 2007

Lisbonne

Un petit coucou de Lisbonne. Je suis dans un cyber cafe mais impossible de brancher mon laptop ni ma clé USB. Donc pas de photo cette fois ci. En plus le clavier est QWERTY. Argghhhhh. On a visité Lisbonne en 1 jours et demi. Chouette ville avec des quartiers ultras modernes et une vielle ville oú circulent des trams antiques qui nous ont permis de découvrir le centre ville. On a fais aussi un tour à Porto Covo qui est la mecque du mobilhome au Portugal. En clair une centaine de mobi dans toute la ville.
A bientot.

flèche Haut de page

mercredi 27 juin 2007

Le Portugal sauvage.

On est en Algarve dans la partie beaucoup moins touristique, les plages sont magnifiques, les touristes sont sur certaine plage rare. On vient de passer une nuit au bord d'une plage immense et désertique. On aurait jamais cru trouver encore cela en Europe. La côte du côté atlantique du Portugal est vraiment superbe avec ces falaises, et ces immenses plages. Cette région est une réserve naturelle et donc préservée, pas de tours hideuses, pas de grue, pas de restaurant attrape touriste, la nature à l'état brut. Seule les surfeurs et leurs shops sont là et quelques mobilhomes. C'est pour cela qu'il est plus difficile de trouver une connection Internet et donc que la mise à jours du blog a un peu duré.

On a aussi passé 5 jours sur la plage "Boca Do Rio" qui se trouve près de Portimao(voir notre carte d'itinéraire) où seul les mobys sont rois. Imaginez prendre le petit déjeuner à quelque mètre de la plage avec vue sur la méditerranée......

Bref on est tous les jours à la plage et c'est vraiment farniente.

Et pour vous récompenser d'avoir lu notre blog, voici notre premier "vidéo podcast".


flèche Haut de page

Sagres - Klippe, Strand, Wäue u Wind

Ce billet je vais l'écrire en bernois, sorry pour ceux qui ne le comprennent pas, je peux vous consoler avec les photos qui parlent d'eux mêmes...)

So itz gits mau e Post uf bärndütsch. Süsch isch ja mini Muettersprach hie nie verträtte. Usserdäm isch dr Loris flissig am bärndütsch u (vorauem) franz lehre. I muess mir scho rächt Müeh gä, so hüfig, dass es geit dütsch ds rede. Das isch nid immer so eifach, denn dr Michou isch ja nid so ne Hirsch im bärndütsch, de chumi immer wieder uf ds Franz zrügg. Es isch scho so wit, dass der Loris Sache versteit, wo dr Michou scho nüm mitchunnt. Aber ds meischte wo dr Lorisbooz uselat isch scho franz. Är seid mängisch ganz luschtigi Sache, zum Bispiu "Efedon" für Telefon und "tul" für cool, und wenn er wott frage ob är öppis darf, seid är "tu peux?" (anstatt "je peux?").

I wett aber hie vorauem no chli vo üsere Reis verzeue. Mir hei vorere Wuche per Zuefau e Troumstrand entdeckt, fasch ke Touris, vo üsem Moby chame diräkt i ds Meer gumpe (nei, i übertribe fasch nid...), es git dert nur Sunne, Sand u Meer. Mir si dert 5 Nächt blibe u si einisch mit de Velo go ichoufe. Süsch si mir go loufe u hei üs fasch immer ir nächi vom Strand ufghaute. Mir hei ono es paar nätti Lüt troffe, wo e chline Bueb hei im Auter vom Loris. Die zwe heis sehr guet zäme gha u hei gsandelet vom Morge bis am Abe. Mir hei a zwene Tag Deufine gseh. Es si öppe 20 gsi, wo mitenang gschwumme si. Mängisch si sie sogar ufgumpet oder me het vo mehrerne mitenang d' Rüggeflosse gseh.

Mir si geschter abgfahre u si itz bi Sagres imene Camping. Dä Post schribi vom Cabo de São Vicente, em weschtlechschte Punkt vom Kontinänt Europa. Vor üs geits öppe 80 Meter i Töiffi, u när gseht me dr Atlantik. Es windet sehr starch u uf jedere Wäue hets e Schumchrone. Hie isch ds Paradies vo de Surfer u a jedere Egge hets e Surfshop oder e Surfschueu.

Leider gits hie am ändi vo der Wäut ke Wifi Internet Aschluss, wägedäm weiss i o nid, wenn i dä Post cha uf üse Blog tue...

Mir wette o e Videopost mau mache, mir hätte ämu scho Materiau. Mir müesse aber e guete Internetaschluss mau ha um das ufedslade u ds teschte.

So das wäre d News vo üs, i hoffe, dass dä Schwizerdütsch Post bewürkt, dass d Schwizer e chli me Kommentare abgäbe. Es würd üs ämu

flèche Haut de page

jeudi 14 juin 2007

En direction du Portugal

Nous avons vu que vous êtes déjà nombreux a vous avoir abonné à notre blog. Pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, c'est très simple: vous allez sur notre blog, en haut à gauche vous entrez votre adresse e-mail et cliquez sur abonnez-vous. Ainsi vous recevrez chaque fois que nous ajoutons un nouveau billet un e-mail avec le titre et le lien du nouveau billet.

Puisque je vous parle du blog et pour les novices, quelqu'un m'a demandé comment ajouter des commentaires. En dessous du titre de chaque billet vous pouvez voir "commentaires" et un chiffre devant, qui vous dis combien de commentaire sont déjà mis. Si vous voulez ajouter un commentaire, cliquez simplement dessus...

J'écris ces quelques lignes pendant que Michaël est au volant. Il fait pas beau du tout, c'est un peu la tempête. Et puisque nous suivons le beau temps nous partons d'ici (prés de Càceres) vers Évora au Portugal. Nous irons sans doute chercher un fonero: pour pouvoir surfer voir la météo, chercher un dictionnaire online pour le portugais - je ne sais même plus comment dire bonjour!, on mettra ce billet sur le blog et rajouterons les dernières photos.

Urusla et Felix sont parti ce matin vers Madrid, pour rentrer à la maison, nous leurs souhaitons bon voyage, cela nous a fait très plaisir de passer deux semaines de vacances super avec eux. Finalement cela me fais un peu bizarre, car nous avons passé que 4 jours en moby juste entre nous.

Bisous
Therese

N.B. Nous avons rajouté de nouveaux photos de Càceres, de notre emplacement, de la visite de la piscine etc., pour les voir, cliquez dans le menu à gauche.

flèche Haut de page

mercredi 13 juin 2007

Impressions de Ursula et Felix

(Billet rédigé par Ursula et Felix)

Impressions de Ursula
 
Nous nous réjouissons de faire du camping sauvage dans la Sierra, dans les forets et sur des Miradors. C'est la vie en grande famille, c'est à dire avec 3 générations. Cela nous fait grand plaisir de découvrir avec notre petit fils Loris, les  beautés de la  nature en Espagne en faisant des longues promenades, Loris avec sa petite poussette ou alors sur le dos de papa. Il faut dire notre horaire n'est pas toujours standard et il faut des fois un peu de flexibilité.

Pour trouver la place idéal pour notre emplacement avec le mobilhome plus notre caravane, le "Tabi" et notre voiture, il faut quelque fois de la patience. Ce qui est d'ailleurs pas si facile quand tout le monde a faim et Felix rêve d'une bonne grillade, Michaël d'une station WIFI et Loris veut encore jouer à la balle ou dormir avant le souper comme par exemple hier soir. Hélas, arrivé à Caceres sur un parking avec une  station de service pour mobilhomes tôt dans l'après midi, nous croyons avoir trouvé la place pour le sightseeing de Caceres et de rester la nuit. Malchance,  le parking était privé et ne sont pas accepté des caravanes tandis que les mobilhomes oui. En retournant de notre visite en ville, la police nous chassait poliment et nous expliquait que le parking appartenait  au  propriétaire du camping local. La recommandation de la police : allez sur la place de la foire. La place était vraiment pas de notre goût. Alors il fallait continuer à chercher. Finalement Michaël et Therese ont trouvé la place idéale sur une colline dans la Sierra derrière Caceres, avec vue sur la Sierra et un petit lac. Wouw... c'est vraiment superbe. Enfin la grillade a eu lieu à la mode espagnole à 22 heure sous le ciel claire, la lune, les étoiles et un vent fort mais pas trop frais.

Ici c'est aussi la place où je tape mes impressions pour mettre sur le bloc des Bolands. C'est un endroit excellent et stimulant pour ça. Nous, Felix et moi remercions Michaël, Therese et Loris pour les bonnes jours de vacances que nous pouvons jouir avec eux  - c'est bien et très agréable de voyager en commun et aussi pour le camping sauvage.

Impressions de Félix

Pendant que Ursula écrit son lettre de la Sierra, je m'occupe de rien. Les chaises de camping des Bolands sont tellement confortable - et eux ils sont partis pour un tour de vélo - que je ne peux pas résister de prendre une petite siesta. Ici nous sommes bien dans la nature mais aussi près de la ville de Caceres (dix minutes par voiture) avec son très beau centre historique et son ambiance latine. Grâce à l'expulsion de la place de services pour mobilhomes "prohibido para caravanes" nous avons trouvé un site 1ère classe et encore gratuit. Comme nous avons un petit panneau solaire sur le toit de notre wigouam, nous avons toujours assez de courant pour la lumière et la pompe électrique de notre lavabo sans être branché à une prise électrique sur un camping. Nous avons besoin de environs 10 litres d'eau par jour étant en place sauvage, tandis que c'est agréable de se rendre de temps en temps dans la civilisation (c'est à dire sous une douche).

flèche Haut de page

dimanche 10 juin 2007

En vrac

Impressions en vrac :

- Le billet précédent n'avait pas été écrit par Michaël mais par Therese. J'arrive plus à modifier. Tant pis.

- Le GPS est devenu un outil qui nous plaît beaucoup car cela permet au conducteur de se débrouiller seul pour trouver le chemin. L'autre personne peut pendant ce temps s'occuper de Loris, lire ou manger. J'ai rajouté dans le GPS les stations d'essence avec du LPG ce qui nous permet de remplir notre bonbonne de gaz ainsi que les routeurs Wifi FON ce qui nous permet de surfer gratos. Bref le GPS est un super outil pour voyager mais la carte papier reste indispensable car elle permet d'avoir une vue générale de la région ou du pays. Le problème de notre GPS Tomtom 910 est qu'il a toujours beaucoup de mal à trouver les satellites dès qu'on circule en ville. A déconseiller donc pour visiter une ville.

- L'Espagne moins touristique donc hors des plages bondées est vraiment un pays plein de beaux paysages. Se balader en mobilhome à travers les campagnes espagnoles est vraiment un réel plaisir surtout en cette période de l'année où tout est encore très vert, et la campagne est remplie de fleurs aux mille couleurs. On a traversé la région de "Navarra", Castillia Y Léon, deux régions faites d'immenses plaines entrecoupées de petites montagnes qui une fois au sommet nous permettent d'avoir des vues infinies. On est pas déçu du décor de notre voyage. On s'est d'abord posé dans la région désertique "Las Bardenas Reales", ensuite dans le "Cañon del Rio Lobos" près de "El Burgo de Osmo" et on est pour l'instant dans un camping à "El Cabaco" dans la "Sierra de la Peña Francia". Que des endroits que je vous recommande.

- Notre moby nous permet d'être autonome pendant quelques jours: deux batteries, une bonbonne de gaz (pour le frigo et les becs de gaz) de 21 litres et un réservoir d'eau de 100 litres. Mais ce qui nous limite dans notre autonomie, c'est l'eau, 100 litres pour 3 personnes, pour se laver, faire la vaisselle, .... on doit faire attention et on peut oublier la douche tout les jours.

- Etant donné qu'on a pas Internet tout le temps, il nous est évidement pas possible de poster nos billets, ni de répondre à nos mails instantanément, notez donc qu'il y a toujours un décalage entre l'écriture et la publication.

- N'hésitez jamais à nous proposer des sujets pour nos billets ou à nous poser des questions.

- Merci à Isabelles, Kiki, Sabine, Raj, Enca, Gaëlle, Tamara, Adi, docteurman (qui est-ce?) pour vos commentaires, cela fait très plaisir et nous motive de savoir que notre blog est lu et apprécié, on en redemande! Le mieux est de mettre un commentaire sur notre blog plutôt que de nous envoyer un Email, sauf si c'est vraiment personnel.

- Comme toujours vous pouvez consulter notre carte d'itinéraire et les nouvelles photos.

Billet rédigé avec la collaboration de Therese.

flèche Haut de page

dimanche 3 juin 2007

Emplacement de rêve.

En essayant de trouver l
e beau temps et la calor, nous avons roulé vers le sud. Quelque part sur une plaine près d'un parc naturel nous avons trouvé un emplacement de rêve. Nous étions tout seule, nous nous sommes cru à la fin du monde.



Je dis bien, nous nous sommes cru. Ce que nous savions pas, c'est que cette crête avec une vue exceptionnelle allait devenir LE point de rencontre des espagnoles en Mobilhome. Ce que nous comprenions pas, est que tout le monde se mettait l'un à côté de l'autre, avec une distance de maximum 50 cm. C'était genre camping bondé, sauf que c'était gratuit!


Ce qui est intéressant, est que la policia n'est pas venu nous embêter, ni les 15 autres mobilhomes. Donc je conclus qu'en Espagne les mobilhomes sont les bienvenues ou en tout cas bien tolérés.

Nous avons rencontré mes parents avec leur Caravane "Mr. Bean" il y a deux jours et nous faisons un peu de chemin et de vacances ensemble.

Aujourd'hui le temps s'est amélioré et nous partons en direction de Salamanca.

flèche Haut de page

mercredi 30 mai 2007

Séjour chez la famille Morgades.


Nous nous sommes posés quelques jours chez ma cousine Krsytel et sa famille. Visite de la Rochelle le premier jour, ville très charmante avec son port, ses voitures électriques et ses rues piétonnières.
Le lendemain, on a pas pu échapper à la célèbre partie de pétanque. Au menu pendant ce séjour, foie gras, huîtres, salade, cidre, tarte tarentaise, confiture d'angélique. Hmmmmmmm. Un vrai régale.
Loris a évidemment passé un super séjour avec ses petits cousins Milo et Nina. Il a découvert la collection de voitures de Milo, la poupée de Nina, les poules du voisin, le vélo et le tracteur de Milo.



Le dernier jour, nous avons été visité les marais mouillé à Coulon. Visite des marais en barque avec guide. sympa, très calme, Loris en a profité pour faire la sieste.

On repart maintenant vers le Sud à le recherche du Soleil qui nous a boudé pendant tout le séjour.

NB: Il y a eu un problème technique pour mettre des commentaires sur le blog. C'est corrigé, n'hésitez donc pas à réagir.

flèche Haut de page

dimanche 27 mai 2007

Le départ

Enfin le jour J est arrivé, nous sommes partis dans notre moby, tout nouveau tout beau, rempli avec notre brol. D'accord, nous avons pris du retard, au lieu de partir le jeudi ou vendredi nous sommes partis le mardi d'après. Il faut dire qu'un déménagement plus une préparation de voyage ne se fait pas en trois jours. Nous avons dû mériter nos vacances, c'était la traversée du désert avant le départ: problèmes pour le contrôle technique du Mobilhome, faire deux fois la file pour avoir les numéros du moby, échanger l'autoradio et le réinstaller, parce qu'il ne fonctionnait pas, chercher un nouvel endroit pour stocker nos meubles parce que la cave de nos amis Val et Marco a été inondée...la liste n'est pas exhaustive.

Vous allez donc mieux comprendre le sens profond de la photo ci-dessous (Michou et moi tout heureux et excité de partir enfin et notre petit Loris, très fatigué de tout ces évènements inhabituels):



Nous voilà donc sur la route vers la France. Nous avons été dans un camping sympa au bout du monde, et puis dans un camping pas très beau et enfin avons passé une nuit en camping sauvage. Nous avons déjà cuisiné des bons petits plats et bien dormi (bien qu'il faut s'habituer) dans notre Moby. A propos, Loris appelle notre Mobilhome « Moby » et les autres mobilhomes « bilobol (?!)

Gros bisous,
Thesi

flèche Haut de page

samedi 26 mai 2007

Au sujet du blog "libre MAX"

Ce premier billet décrit notre projet de voyage et ce blog associé. L'idée nous est venue au mois d'octobre 2006 de faire un tour d'Europe en motorhome pendant cette été. L'idée de voyager en motorhome nous plaisait car cela nous permettrait d'être totalement libre dans nos déplacements sans soucis de trouver un logement le soir, de pouvoir aller où on désirait sans aucune contrainte. Le confort est présent car un motorhome contient des becs de gaz, un évier avec eau chaude, une toilette, une douche, des lits confortables, de l'électricité et nombreux rangements.

On s'est dit que pour le financer et faire une pause dans notre vie, il était temps de vendre notre appartement. Ce dernier était vendu en quelques jours au mois de décembre.Viens ensuite un longue période de préparation entre janvier et mai pour préparer notre voyage, acheter notre moby et s'occuper de notre déménagement.

Ce blog décrira cette aventure de 4 mois de façon la plus interactive possible en exploitant un maximum de gadgets que nous offre internet aujourd'hui.
La meilleur manière d'être tenu au courant à chaque fois que nous posterons un nouveau billet sur ce blog est de vous abonner à ce blog. Pour cela il vous suffit de taper votre mail dans la section "Syndication" à droite de ce blog et ensuite suivre les instructions(en anglais).
Dans la section "Boite à liens", vous trouverez un lien vers nos photos du voyage et un lien qui répertorie tous les endroits où nous nous sommes arrêter.

flèche Haut de page